Samedi 26 décembre 6 26 /12 /Déc 16:43
Entre ses mains : Quand Mademoiselle
invente des nouveaux jeu!


Transformation d'un mec hétéro en en homo soumis.

À l'époque, j'étais un hétéro pur et dur, mais la rencontre avec Marine devait tout changer. D'abord elle m'avait fait découvrir le plaisir de me faire goder sans remettre en cause ma virilité.
C'était une vraie salope avec plein d'imagination, notre relation était sans exclusivité, d'un côté comme de l'autre, mais je dois reconnaître que j'étais devenu assez accroc, aussi quand elle me demanda si j'acceptais d'être son esclave pour un week-end, sans hésiter j'acceptais.
Je la retrouvais donc un vendredi soir, chez elle. Elle m'entraîna directement dans sa chambre.
- Tu n'as pas changé d'avis, tu acceptes toujours d'être mon esclave sexuel? Tu ne seras libre que lundi matin à 7h. Entre temps, tu seras soumis à tous mes fantasmes.
En disant ces mots, elle m'avait dévêtu enfermant mes vêtements dans un coffre. Comme je confirmais mon accord, elle me mit un collier de chien au cou et me faisant allonger sur une serviette sur son lit.
Elle me menotta à la tête du lit et entreprit de me tailler les poils autour du sexe, ne laissant qu'une touffe au-dessus du sexe. Après m'avoir rasé les couilles, elle me fit lever les jambes, s'attaquant à ma raie qu'elle entreprit de nettoyer à son tour.
- Voilà mon poussin, tu es tout beau, prêt pour une bonne partie de baise.
Et elle me laissa en plan, menotte au lit. J'entendis sonner à la porte, je commençais à cogiter, elle avait dû inviter une copine pour une partie à trois, j'avais bien fait de me ménager cette semaine.
Quand elle revint me chercher, j'étais super chaud, aussi quand elle me mit une laisse et me demanda de marcher à quatre pattes, j'entrais dans son jeu en frétillant du cul.
Quand on pénétra dans le salon, stupeur, j'eus un moment d'arrêt en découvrant Mathieu, mon meilleur copain, nu à quatre pattes sur la table du salon. Il sembla également surpris de me découvrir.
Il eut un mouvement pour se redresser mais il était attaché les mains et les chevilles liées aux pieds de la table. Il avait un gode enfilé dans le cul.
- Alors voilà les gars! À force de me faire baiser par les mecs, j'ai un fantasme: c'est de voir des mecs baiser ensemble. Je vous ai choisis pour vos petits culs de pucelles, pour avoir la sensation de vous dépuceler. Voir vos petits culs se fendre sous l'action de bites de chair.
Tirant sur la laisse, elle m'incita à me relever. Venant se plaquer contre mon dos, elle me susurra tout en me caressant la queue:
- Il a un beau petit cul ton copain! Il est comme toi, il prend bien le gode, mais il n'a jamais essayé avec une vraie queue. Tu vois, je lui ai enfilé un gode pas trop gros, juste assez pour t'ouvrir la voie.
En disant ces mots, elle me poussait vers Mathieu à qui elle retira le gode. Se tenant toujours derrière moi, elle empoigna ma bite qu'elle pointa vers l'orifice libéré.
Je dois dire que la vue de ce cul offert ne m'avait pas fait débandé. Une fois la surprise de la situation passée, j'étais décidé de me laisser porter. Je n'avais jamais imaginé une telle situation.
Je connaissais le corps de Mathieu pour avoir partagé des douches avec lui, mais je ne l'avais jamais envisagé sexuellement. C'est là que l'on reconnaît l'emprise qu'avait acquise Marine sur moi ces derniers temps.
- Il est timide ton copain, vas-y Mathieu, dis-lui que tu veux bien qu'il te la mette. De toute façon, tout à l'heure on changera, il aura aussi le plaisir de goûter à ta bite dans son petit cul.
Mathieu ne dit rien, mais il cambra son cul, me signifiant ainsi son consentement.
- Vas-y mon poussin laisse-toi aller, tu vas voir comme il est bon, le cul de ton copain.
Elle me plaça le gland sur le trou de balle de Mathieu, me poussant au cul, ma bite se glissa entre les fesses de mon copain comme dans du beurre; effectivement elle avait préparé le terrain.
La sensation de ce fourreau enserrant ma bite vainquit mes réticences, j'attrapais ses hanches et me lançais dans la chevauchée fantastique. Ce qu'il était bon son cul!
Je le sentais onduler sous mes coups de boutoir, le barrage avait cédé, passant nos inhibitions, nous prenions tous les deux notre pied. Marine continuait de nous exciter de ses commentaires pendant qu'elle se branlait la chatte:
- Alors, tu vois Mathieu, c'est bon une vraie queue dans le cul. Pense à toutes ces occasions de te faire fourrer que tu as loupées. Vous me direz merci de vous avoir fait découvrir l'amour entre mecs... Tu vois Ben, il est bon le cul de ton copain, tu regrettes de ne pas l'avoir découvert avant. C'est quand même plus sympa qu'une petite branlette en solitaire et on n'a pas toujours sous la main une copine disponible... Par contre, potes comme vous êtes: "Allo Mathieu, j'ai la queue qui me démange. – Ne bouge pas je t'amène mon cul."
Alors que j'étais sur le point de gicler entre les fesses de mon ami, elle m'enfila deux doigts enduits de sa mouille dans le cul. Ce qui eut pour effet d'activer ma giclée.
J'étais encore groggy de la jouissance qu'elle me rattachait la laisse au collier, m'entraînant vers le bar sur lequel elle me coucha sur le dos, me menottant après la barre.
Sans me laisser le temps de récupérer, elle entreprit de me travailler avec le gode qu'elle avait retiré du cul de mon pote pour me laisser la place.
- Je suis certaine que Mathieu est pressé de te faire découvrir le plaisir des sensations qu'il vient de connaître... Tu n'as pas trop fait attention à sa bite pour l'instant, trop obsédé par son cul. Mais regarde comme elle est jolie... Approche Mathieu et décalotte bien. Tu as vu comme il est gros son gland par rapport à la tige... Tu vas le sentir passer, je ne t'ai jamais travaillé le cul aussi large, mais une fois l'anneau culien passé, il sera bien accroché, vous pourrez vous lancer dans un rodéo.
Elle nous avait tellement motivé et excité avec ses propos salaces, que malgré mon éjaculation récente, j'avais très envie de passer à l'acte. Sentant que j'étais chaud, elle me détacha, me faisant mettre à quatre pattes, me passant un harnais autour des bras et dans le dos.
- Allez Mathieu, prends-le à la hussarde, regarde comme il ondule du cul, comme une chienne en chaleur. Tu vas le chevaucher à travers la pièce, comme un cheval sauvage. Accroche-toi bien au harnais, pour ne pas te faire désarçonner quand tu vas lui rentrer ton pieu.
Effectivement, malgré ma bonne volonté, la douleur que m'infligea le passage de son gland m'incita à fuir en avant, mais il me tenait bien et il finit de s'enfoncer en moi alors que j'essayais de lui échapper.
Quand il fut bien enfoncé en moi, il commença son mouvement de va-et-vient à cheval sur mes fesses, me projetant en avant quand il me pénétrait de vigoureux coups de queue avant de me bloquer avec les lanières.
Marine eut droit à son spectacle, la salope en profita pour nous filmer. Elle était tellement contente qu'elle nous envoya nous coucher pour pouvoir se repasser tranquillement la vidéo de notre spectacle. Nous dûmes coucher dans le même lit, après qu'elle nous ait enfilé un gode dans le cul à chacun.
Le lendemain matin Marine vint nous réveiller de bonne heure.
Par enCAGE - Publié dans : Humiliations extremes et conditionnement du cocu - Communauté : Couples Cuckold et Gynarchique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Le blog de enCAGE
  • Le blog de enCAGE
  • :
  • : Blog des hommes qui se font dominer et humilier par leurs femmes : Au menu de ce blog cocufiage, feminisation, humiliation, soumission, traite du soumis, mise en cage au travers des vidéos, photos, témoignages
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Juin 2017
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés